Crobard > kikekoi >press-book

Press-book
pas de fausse modestie au crobard, on adore qu'on parle de nous, ce site ne nous rapporte rien d'autres que votre courrier ou parfois des articles de presse, nous n'allons pas faire les faux-modestes, on adore qu'on nous dise que c'est bien, alors ils l'ont dit :

WSD

Wall Street Destroy aka WDS
zine sans fan #2, octobre 2003
pages 19-20-21
" Je me rappelle lorsque je lisais des zines gothiques, qu'il y avait de temps en temps des dessins satiriques de Crobard se foutant de la gueule des personnes fréquentant le milieu. En me balladant sur leur site, j'ai découvert une rubrique sur le punk. Voilà une petite interview de l'équipe Crobard et quelques dessins. "

copie de l'interview : ici

4 ans de Crobard !

The Crobard fête ses 4 ans !
4 ans en 5 questions et bref historique.
page spéciale : ici.

---------------------------

Vu par hasard sur le net...

Elegy n°21

Elegy, n° 21, avril-mai 02
Culture : " La Crobard Team ou l'humour en noir ", pages 74-75
par Alyz Tale
vous y trouverez une double page de dessins et d'interview trop longue à transcrire ici.
à noter aussi pour la première fois : The crobard dans les news.
Dans l'édito :
"...Quand à ceux qui ne seraient pas trop observateurs, nous vous signalons l'arrivée de la team Crobard dans nos pages. Mais oui, vous savez, Fab et Sand, les 2 fous qui ont osé caricaturer notre milieu goth ! Si vous ne connaissez pas leur webzine, vous avez forcément rencontré leur humour décapant dans le (malheureusement défunt) Follower. Sachez que c'est avec grand plaisir que nous leur ouvrons nos pages aujourd'hui...."

http://www.elegymag.com ou copie de l'interview : ici

D-side n°5

D-side, n°5, juillet-août 01 ; rubrique Telex, page 6
The crobard :
Site indispensable à tous ceux que l'humour ne rebute pas, The Crobard est un hilarant amalgame de vignettes que les habitués du fanzine Follower connaissent déjà, puisque Fab Crobard y officie régulièrement. Des a priori aux ragots (dont est friande une partie du public goh) en passant par les groupes titillés par de gentilles caricatures (Oomph! en drag queens poussives, In Extremo looké en sabots...), la vie quotidienne et la sexualité des goths, c'est tout le mouvement qui y passe. Al'instar du travail humoristique qu'accomplit Voltaire avec Oh my goth !, Fab Crobard et sa bande démystifient les clichés les plus pesants du goth pour nous pousser à rire de nous-mêmes. Et croyez-le ou non, ça fait du bien.
http://www.d-side.org

Follower n°19
Follower, n°19, juin 01 ; article http:// web, page 16
http ://www.thecrobard.comicpage.com C'est toujours délicat de parler 2 fois de la même chose mais les circonstances ont évoluées depuis la première fois où Le Follower vous a parlé de ce site et cela répondra à la question de ceux qui se demandent ce qui se cache derrière les Krob-Art du Follower. The Crobard ou le Krobart du Follower ne sont donc qu'une seule et même chose issue de l'entité Crobard Team qui sévit sur ces pages web. Reprenant et développant le concept du simple croquis croqué dans un cliché que vous retrouvez dans le Follower chaque mois, le Team du Crobard a élargi l'idée jusqu'à en faire une sorte d'énorme comicsbook ethno-humoristique sur la vie des goths consultable via net. Un site de fous séparé en 2 énormes parties : -la première The Crobard of The Week dont vient directement le Krobart qui regroupe plus de 200 dessins de la vie quotidienne, des mésaventures de soirées des Tout-en-Noir -la deuxième RagôthLand : un îlot privilégié où échouer pour voir les gothiques avec le sourire, on y découvre une sorte de dictionnaire des looks goth, un guide pour voyager en noir et une adaptation des Pokémons en Pokégoths ainsi que même une rubrique de Carnet Mondain.
Elegy n°14 Elegy, n° 14, février-mars 01
Culture internet, page 13
Hexa-web par Barberousse
The Crobard (http://www.thecrobard.comicpage.com) : sous-titré "comme quoi on peut être sombre sans être sinistre", ce site réalisé par deux français (fab et sand), égaye la tristesse habituelle des sites sombres par des séries de dessins dont une sur les pokégtohs. Aux grincheux qui s'interrogeraient sur la légitimité de ce site dans cette liste, je les invite à aller voir les comptes-rendus de soirées en dessin. Cela vaut largement le détour.

http://www.elegymag.com

retour